Notes de lecture: Battles Magazine n°4

Voici donc le quatrième numéro de ce magazine, extraordinaire à plus d'un titre. Et voici par la même occasion mes réflexions à la suite de ma première lecture (plus ou moins approfondie).

De manière générale, le problème des coquilles et bugs de maquette est toujours là. Sur Strategikon, Olivier Revenu indique que des progrès ont été faits à ce sujet, mais force est de constater que The Bayeux defences stiffen in the nick of time; it is a scra - elements of the three divisions are present, making

Non, sérieusement, le très gros défaut de Battle Magazine est cette tendance qui pousse à l'achat dès que l'on feuillette ses pages. C'est simple, à chaque numéro, ma liste d'achat croît de manière exponentielle !

Mais voyons cela en détail:

The Eagle and the Star: sujet intéressant, mais j'avoue n'avoir jamais été très porté sur les cubes en bois. À tort sans doute. Peut-être que le manque de pertinence d'y jouer en solo y est aussi pour quelque chose.

The Battle for Normandy: que c'est beau... Il serait directement allé en liste d'achat, si je ne l'avais pas déjà acheté... ;-)

Really Small 4: ça me fait toujours regretter d'être un manche en travaux manuels. Et de ne pas avoir d'imprimante couleur digne de ce nom. Oh, des jeux en noir et blanc ! Cela devient tentant du coup !

Roads to Stalingrad: le système a l'air intéressant, mais le sujet est quand même bateau. Les futurs titres de la série sont déjà plus intrigants, surtout celui sur la campagne d'Egypte.

Warfare Affair: une présentation de la présentation des ordres de l'armée américaine. Je connaissais déjà, mais une piqure de rappel ne peut jamais faire de mal.

Wallace's War: ou comment apprendre que Mel Gibson est détesté en Ecosse. :-) Matériel superbe. L'auteur de l'article semble aimer. Que demander de plus ? Hop, sur la liste d'achat ! À noter également The Bayeux defences stiffen in the nick of time; it is a scra - elements of the three divisions are present, making

A Ring of Hills: je ne suis pas trop porté sur le tactique moderne, mais le système Lock and Load me semble intéressant. Et puis comment ne pas craquer sur ces pions leader ? Kawaï ! >_<

Yalu: une réédition d'un vieux GDW ? Réédition avec deux versions dans la boite: version originale ET version relookée ? Super cool ! Hop, sur ma liste.

Great War at Sea: là, ils prêchent un convaincu. Ce n'est que grâce à ma fantastique volonté de fer (ah ah ah) que je n'ai pas encore succombé à une collectionnite aiguë sur cette série prolifique (ainsi que sa sœur 2ème GM).

Hearts & Minds: graphismes très (trop ?) sobres, mais ça a l'air de bien tourner. À voir.

Chaos Gaming: si je devais me définir, je dirais 20% ordered, 50% experience, 30% chaos. Et vous ?

First Steps in Twilight Struggle: lecture intéressante, même pour le joueur occasionnel de TS. Peut-être un peu moins pour le joueur pro. Et non, je ne craquerais pas pour la récente version deluxe (notez ma fabuleuse volonté de fer ;-) ).

Breakout Memories: ah bravo, c'est malin ! Vous imaginez ce que vont atteindre les prix de ces jeux sur eBay maintenant ? Bon, j'ai déjà Storm over Arnhem, pour Thunder at Cassino c'est peut-être encore jouable, mais pour les autres, c'est râpé. Merci Battles Magazine ! ;-)

Accuracy, Accessibility and Uncertainty: un petit article de fond très intéressant. À lire pour tout ceux qui ambitionnent de créer un wargame !

Most Wanted: ouais ! Des scoops ! Je retiens Somme 1918, Phantom Fury, et surtout Twilight Roads ! Dès mes premières parties de Liberty Roads, je m'étais dit: «Le pied que ce serait le front de l'est avec ce système !». Au point que j'avais (très modestement) commencé a regarder ce que cela pourrait donner en me basant sur Fire in the East/Scorched Earth... Bref, je suis super enthousiaste !  De très loin la meilleure nouvelle de ce numéro ! :-D

All What You Want to Know about Game Publishing 4: les coulisses de la création de wargame, avec le résultat final inclus dans le magazine ! Excellent !

The Caucasus Campaign: bon, sur ce coup, ma volonté de fer est aux abonnés absents. Hop, sur ma liste.

Alone on the Eastern Front: bon sang ! Où est passée ma volonté de fer ? Pfff... Bon, au moins je suis plus tenté par The Barbarossa Campaign que par Eastern Front Solitaire. C'est déjà ça.

Aspern Essling 1809: je ne suis pas non plus trop porté sur le tactique napoléonien. Mais, comme c'est du Vae Victis, il est probable que je m'en porte acquéreur.

The Mapologist: je fais connaissance avec Mark Mahaffey, qui commet de superbes cartes.

The Race for Berlin: cela a l'air d'être du très bon. Mais cela sera le sujet d'un autre billet...

The Last Page: Charles Vasey continue la réflexion ouverte par Accuracy, Accessibility and Uncertainty et Chaos Gaming. Très intéressant. Le genre de chose qu'on rêve d'avoir dans le magazine de wargame idéal. :-)

Au final, ce numéro de Battles Magazine est un bon cru. Olivier Revenu réalise un travail réellement extraordinaire et il peut être très fier de The Bayeux defences stiffen in the nick of time; it is a scra - elements of the three divisions are present, making

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

:-) ;-) :-D LOL :-O :-B :-] :-P :-| :-( ;-( :-C X-( 8-) :-/ 8-O B-o :B) 8-|

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aliciane.digenvez.net/index.php/trackback/142

Fil des commentaires de ce billet