Correction d'erreurs

Le wargame est soumis aux erreurs. Une simulation, même sous la forme de papier et de carton, est incroyablement complexe, et les erreurs, les oublis, sont inhérents à la publication d'un wargame. Parfois une boîte est publiée sans la moindre erreur à corriger. Parfois une autre boîte est injouable, tellement les erreurs, les bugs, les oublis sont nombreux... L'éditeur de wargame, dans l'immense majorité des cas, est déterminé à corriger ces erreurs. La plupart du temps, une simple feuille listant ces corrections (la sainte feuille d'errata ;-) ) suffit à apaiser le joueur. D'ailleurs, il arrive souvent que cette feuille d'errata soit déjà dans la boîte quand le joueur acquiert son jeu.

Quand l'erreur touche les règles ou les aides de jeu, ça va encore. Il suffit de quelques notes manuscrites pour résoudre le problème. La plupart du temps... Quand ça touche la carte, c'est plus délicat. Parfois une simple correction au stylo suffit, parfois c'est plus chaud.

Mais quand il s'agit d'erreurs sur les pions, c'est généralement le drame. D'abord parce qu'un pion de wargame, c'est petit. Et corriger un chiffre, un symbole, une identité sur un truc aussi petit c'est super chaud ! Et le résultat est systématiquement moche. Et le wargamer n'aime pas quand c'est moche... Donc il réclame à l'éditeur des pions corrigés !

La plupart des éditeurs s'arrangent pour fournir ces pions corrigés. Le maître en la matière était l'éditeur The Gamers qui, à l'époque où il était encore un éditeur à part entière, chaque année, à Noël, envoyait gratuitement à ses clients une petite planche de pions contenant pions corrigés et pions pour variantes pour tous leurs jeux. C'était le bon temps... :-P

Et la série Europa ?

La série Europa n'échappe pas à ces erreurs. Et c'est même assez courant pour cette série, il faut bien le dire... :-/

Malheureusement, les éditeurs successifs de la série Europa n'ont jamais fait l'effort de proposer des pions corrigés. Pourtant, les erreurs sur les pions n'ont jamais manqués ! Il y eu une seule exception en 1995. Pour une raison qui m'échappe un peu, GR/D publia une planche de marqueurs à l'utilité plus que douteuse (des marqueurs de corps pour les seules armées allemandes et italiennes :-] ) et glissa dans cette planche des pions corrigés pour la première version des pions de Second Front. Il est d'ailleurs rigolo de constater qu'un des pions corrigé était buggé... :-)

Bref, pas de salut dans ce cas précis, hormis de refaire les pions moi-même. Comme pour les pions danois de Narvik, je me suis amusé à répertorier les pions erronés de la série, et je me les suis imprimés, collés et découpés !

Pions_Errata.jpg

Je me suis limité aux seuls jeux publiés par GR/D entre 1990 et 2001. Dans le détail :

  • Balkan Front : j'ai laissé complètement de côté la première édition des pions, et j'ai corrigé 11 pions du "Refit Kit"".
  • First to Fight : j'ai également laissé de côté la catastrophique première édition des pions (si vous l'avez, brûlez-la !) pour corriger 10 pions du "Refit Kit".
  • A Winter War : une seule édition des pions existe pour ce jeu, mais elle est correcte. Seuls 2 pions sont à corriger.
  • Second Front : je suis malheureusement coincé avec la première édition des pions (le "Refit Kit" de Second Front existe, mais je n'ai jamais eu l'occasion de mettre la main dessus). Malgré les pions corrigés de 1995, il y a encore 11 pions erronés à remplacer.
  • For Whom the Bell Tolls : avec ce jeu, les pions de la série sont désormais d'excellente qualité (GR/D avait adopté le même fabriquant de pions que GMT). Hélas, le nombre d'erreurs explose : pas moins de 23 pions à remplacer. Voir même beaucoup plus, car GR/D avait adopté une combinaison de couleur illisible pour les déclinaisons des Nationalistes espagnols : blanc sur jaune ! Du coup, pour bien faire, c'est 55 pions qu'il faudrait refaire avec de nouvelles couleurs... Mais ça, c'est un autre projet !
  • Storm over Scandinavia : là, ça va. Seuls 2 pions à corriger.

À noter que le jeu War in the Desert ne comprend aucune erreur sur ses pions ! Un fait qui aurait pu être admirable, si le reste du jeu n'avait pas été bourré d'erreurs... :-B

Conclusion

C'est maintenant avec une grande satisfaction que je peux jouer admirer mes boîtes sur mon étagère, car je sais que les erreurs ont été corrigées !

Enfin... Les erreurs sur les pions seulement. Car il reste les cartes à corriger. Mais ceci est une autre histoire !




Note : Je vous fournis en pièce jointe un fichier tiff de tous ces pions, au cas où vous voudriez corriger vos exemplaires de la série. ;-)

Commentaires

1. Le jeudi 5 novembre 2015, 21:36 par arkosh

Superbes pions ! Quel logiciel utilises-tu ?

2. Le jeudi 5 novembre 2015, 23:30 par Digenvez

J'utilise Inkscape. C'est un logiciel vectoriel libre et multiplateforme très sympa. Après le gros du travail c'est de retrouver les bonnes polices et de refaire les symboles. Le résultat est très bon à mon goût. Sauf peut-être pour les couleurs qui restent un peu trop approximatives. Mais bon, ça le fait quand même. :-)

3. Le lundi 4 avril 2016, 18:07 par frederic

Je viens d'acquerir first to fight de grd de 1991.
Tous les pions sont erronés où seulement ceux figurant sur ton errata ?
Sinon as tu les régles et ob updatés ?

cordialement
un wargamer du 22

4. Le mercredi 6 avril 2016, 17:47 par Digenvez

Salut, camarade du 22 ! ;-)

Les pions de la version 1991 ne sont pas spécialement erronés, ils sont justes de très mauvaise qualité. Je t'invite à acquérir le "refit kit" auprès de HMS/GRD, il vaut le coup !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

:-) ;-) :-D LOL :-O :-B :-] :-P :-| :-( ;-( :-C X-( 8-) :-/ 8-O B-o :B) 8-|

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aliciane.digenvez.net/index.php/trackback/231

Fil des commentaires de ce billet