L'épopée celte - 2950 avant J.C.

- On rentre à la maison, chef ?
- Hmmm. Non.
- Mais pourquoi, chef ?
- Ben, c'est vrai qu'on pourrait revenir vers chez nous pour réduire un peu tout ce noir autour de Bibracte. Mais...
- Mais quoi, chef ?
- On est pas vraiment arrivés au bout du monde, ici. On peut encore progresser vers l'est, en suivant la côte...
- Pfff...

Et oui, tel est la malédiction de l'explorateur. Il y a toujours, là-bas, une colline à gravir pour voir ce qu'il y a derrière... Les éclaireurs celtes continuent donc vers l'est. Et ils font tout de suite une rencontre...

- Chef, chef ! Il y a des types vachement bien armés qui nous regardent d'un sale œil...

Encore une autre civilisation... Une unité de guerriers, pas mal amochée et puissante, avec ses trois promotions. Et leur chef s'appelle Staline. C'est bizarre, mais j'ai un à priori pas très positif sur ce type...

Bon, prise de contact relativement bonne. Staline ne connaît que Gengis, pas les autres. Ça commence quand même à faire du monde autour des Celtes. Zoulous, Arabes, Saint-Romains-Germaniques, Mongols et Russes...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

:-) ;-) :-D LOL :-O :-B :-] :-P :-| :-( ;-( :-C X-( 8-) :-/ 8-O B-o :B) 8-|

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aliciane.digenvez.net/index.php/trackback/128

Fil des commentaires de ce billet